Association de parents de l'enfance en difficulté

" Enfin, on m'écoute
vraiment et on me comprend
sans jugement! "

Fiche descriptive - Le trouble oppositionnel avec provocation

Qu’est-ce que le trouble d’opposition ?

Le trouble oppositionnel avec provocation se caractérise par un ensemble de comportements négatifs, hostiles ou provocateurs qui durent pendant au moins 6 mois.

 

Quelles sont les principales manifestations?

Si vous remarquez plusieurs des caractéristiques suivantes chez votre enfant, il serait sans doute pertinent de consulter un médecin.

  • Se met souvent en colère (crise disproportionnée par rapport à la situation)
  • Conteste souvent ce que les adultes disent
  • S’oppose souvent ou refuse de respecter les consignes et les règles
  • Embête souvent les autres
  • Met souvent la faute de ses erreurs ou de sa mauvaise conduite sur les autres
  • Est souvent fâché et plein de ressentiment (il vous accuse en s’appuyant d’exemples d’injustices qu’il a vécues dans le passé)
  • Se montre souvent méchant envers les autres
  • Perçoit sa mauvaise conduite comme étant justifié par une injustice que les autres lui font vivre.

 

*L’opposition fait partie de développement normal puisqu’il s’agit de la première manifestation de l’autonomie. Par contre, cela devient un problème lorsque l’opposition est trop fréquente, trop intense et nuit au fonctionnement de votre enfant.

**Parfois, nous pouvons percevoir de l’opposition chez l’enfant alors qu’il s’agit plutôt d’une difficulté dans la compréhension des consignes (trouble de langage, TDAH, déficience intellectuelle légère, etc.).   

Quoi faire?

Étape 1 : Parlez-en. Ne restez pas seul. Plusieurs parents vivent la même situation que vous. Vous pouvez faire part de vos inquiétudes à votre entourage ou à un intervenant.

Étape 2 : Vous déculpabiliser. Ce n’est pasde votre faute. Votre enfant présente des difficultés qui peuvent être dues à plusieurs facteurs. Si votre enfant a un trouble d’opposition, ça ne veut pas dire que vous êtes un mauvais parent.

Étape 3 : Allez chercher du soutien et de l’accompagnement dans vos démarches. Vous pouvez nous contacter pour parler à une intervenante qui pourra vous donner plus d’information sur la problématique de votre enfant, vous guider dans vos démarches et vous référer vers les ressources et services qui pourraient vous aider.

Étape 4 : Faire évaluer votre enfant!!! Il est important de consulter un médecin pour qu’il vous réfère vers les services du réseau de la santé ou les ressources privées qui pourront procéder à l’évaluation de votre enfant. Pour l’obtention de certains services en lien avec les véritables besoins de votre enfant, une bonne évaluation (diagnostic) est souvent demandée.
Étape 5 : Être patient et collaborant. Il est important de jouer un rôle actif dans le suivi de notre enfant et d’appliquer les interventions proposées de manière constante et cohérente.

Références bibliographiques

American Psychiatric Association (2004). Mini DSM-IV-TR : Critères diagnostiques. Paris : Masson.

Hôpital Rivière des Prairies. Troubles et maladies. Site téléaccessible à l’adresse http://hrdp.qc.ca/webconcepteur/web/hrdp/fr/maladies/nav/pedo.html?page=details.jsp&iddoc=107380. Consulté le 18 avril 2012.

Massé, L., Desbiens, N. et Lanaris, C. (2006). Les troubles du comportement à l’école ; prévention, évaluation et intervention. Montréal : Gaëtan Morin éditeur.