Association de parents de l'enfance en difficulté

" Enfin, on m'écoute
vraiment et on me comprend
sans jugement! "

Fiche descriptive - Le syndrome Gilles de la Tourette (SGT)

Qu’est-ce que le sgt ?

           

Le SGT est un trouble neurologique qui est caractérisé par la présence de tics moteurs et vocaux involontaires qui se développent durant l’enfance et peuvent durer toute la vie. Bien que les tics parfois quotidiens soient dérangeants, les troubles associés comme les problèmes d’apprentissage,  les troubles de comportement ou les obsessions /compulsions peuvent avoir des impacts très importants sur la qualité de vie de l’enfant.

Le SGT n’est pas une maladie, mais un état. Il n’existe donc pas de traitement pour guérir le SGT. Les interventions viseront plutôt à diminuer les comportements les plus dérangeants pour améliorer la qualité de vie et le développement du jeune.

Quelles sont les principales caractéristiques?

Si vous remarquez un ou plusieurs tics chez votre enfant, parlez-en à un médecin. Il pourra vous référer vers un spécialiste si c’est nécessaire. Voici quelques exemples de tics :

Tics moteurs :

  • Simples : clignement des yeux, grimaces faciales, hochement de tête, roulement des épaules, étirement du cou
  • Complexes : mouvements brusques d’un ou des membres tels se toucher ou toucher des objets, se sentir les mains ou sentir des objets, sautiller, cracher, frapper, trépigner, donner un coup de pied, s’accroupir, etc.
  • Organisés : séquence de gestes ritualisés
  • Échopraxie : imitation des mouvements d’une personne
  • Copropraxie : gestes obscènes (bras d’honneur), touchers obscènes à caractère sexuel

Tics sonores :

  • Simples : reniflement, grognement, éclaircissement de la voix, toussotement, reniflement, cris stridents, sifflement, clappement avec la langue ou autres sons inarticulés, etc.
  • Complexes : jappement, émission sonore explosive, etc.
  • Organisés : phrases ou mots complets, etc. 
  • Écholalie : répéter les paroles ou syllabes prononcées par quelqu’un
  • Coprolalie : utiliser un langage grossier ou obscène 
  • Palilalie : répéter ses propres paroles ou syllabes 

Quoi faire?

Étape 1 : Parlez-en. Ne restez pas seul. Plusieurs parents vivent la même situation que vous. Vous pouvez faire part de vos inquiétudes à votre entourage ou à un intervenant.
Étape 2 : Vous déculpabiliser. Ce n’est pasde votre faute. Votre enfant présente des difficultés qui peuvent être dues à plusieurs facteurs. Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes soucieux de son bien-être et que vous souhaitez l’aider.

Étape 3 : Allez chercher du soutien et de l’accompagnement dans vos démarches. Vous pouvez nous contacter pour parler à une intervenante qui pourra vous donner plus d’information sur la problématique de votre enfant, vous guider dans vos démarches et vous référer vers les ressources et services qui pourraient vous aider.
Étape 4 : Faire évaluer votre enfant!!! Il est important de consulter un médecin pour qu’il vous réfère vers les services du réseau de la santé ou les ressources privées qui pourront procéder à l’évaluation de votre enfant. Pour l’obtention de certains services en lien avec les véritables besoins de votre enfant, une bonne évaluation (diagnostic) est souvent demandée.
Étape 5 : Être patient et collaborant. Il est important de jouer un rôle actif dans le suivi de notre enfant et d’appliquer les interventions proposées de manière constante et cohérente.

Références bibliographiques

American Psychiatric Association (2004). Mini DSM-IV-TR : Critères diagnostiques. Paris : Masson.

Association québécoise du syndrome de la Tourette. Symptômes. Site téléaccessible à l’adresse <http://www.aqst.com/node/9>. Consulté le 18 avril 2012.