Association de parents de l'enfance en difficulté

" Enfin, on m'écoute
vraiment et on me comprend
sans jugement! "

Fiche descriptive - La dépression

Qu’est-ce que la dépression?

La dépression est une maladie qui se manifeste principalement par une grande tristesse, un sentiment de désespoir, une perte de motivation et l’impression de ne pas avoir de valeur en tant qu’individu. L’enfant qui vit une dépression peut avoir des idées suicidaires ou même passer à l’acte. Les symptômes dépressifs doivent donc être pris très au sérieux et de l’aide immédiate doit être apportée.

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Si vous remarquez plusieurs des caractéristiques suivantes chez votre enfant, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous référer vers un spécialiste si c’est nécessaire.

Chez l’enfant :

  • Se montre plus irritable et triste qu’à l’habitude
  • Intolérance à la frustration ; crises intenses et fréquentes accompagnées de pleurs et d’agressivité
  • Manque d’intérêt pour l’école
  • Difficultés de concentration
  • Chute dans les résultats scolaires
  • Se plaint de maux de tête ou de ventre
  • Problèmes de sommeil ; insomnie d’endormissement, cauchemars ou rêves d’angoisse
  • Ne veut plus jouer, sortir ou voir ses amis
  • Dit qu’il n’a plus envie de vivre ou qu’il n’aurait pas dû naître
  • Agitation motrice (ressemble à l’hyperactivité) ou ralentissement psychomoteur (moins fréquent)
  • Prend peu de poids. Parfois, l’enfant n’atteint pas le poids normal pour son âge

Chez l’adolescent :
Il est difficile de différencier la période de l’adolescence de la dépression puisque plusieurs comportements sont communs. Il faut tout de même porter une attention particulière à certains signes afin, justement, de ne pas tout attribuer à la crise d’adolescence :

  • Tendance à s’isoler
  • Désinvestissement dans les études
  • Signes d’automutilation
  • Verbalisation d’idées suicidaires
  • Variation de poids en lien avec une baisse ou une augmentation de l’appétit
  • Hypersomnie ; l’adolescent dort énormément
  • Ralentissement psychomoteur ou agitation motrice (moins fréquent)
  • Abus d’alcool ou de drogue
  • Sexualité exagérée
  • Troubles de comportement ; fugues, vols, bagarres, difficultés relationnelles avec les pairs

 

*Tous les enfants peuvent être touchés par des moments de déprime. Il faut être à l’écoute de votre enfant et faire confiance à votre intuition de parent. Si vous remarquez un changement de comportement chez votre enfant, il est préférable d’en discuter avec ce dernier et avec un médecin.

 

Quoi faire?

Étape 1 : Parlez-en. Ne restez pas seul. Plusieurs parents vivent la même situation que vous. Vous pouvez faire part de vos inquiétudes à votre entourage ou à un intervenant.
Étape 2 : Vous déculpabiliser. Ce n’est pasde votre faute. Votre enfant présente des difficultés qui peuvent être dues à plusieurs facteurs. Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes soucieux de son bien-être et que vous souhaitez l’aider.

Étape 3 : Allez chercher du soutien et de l’accompagnement dans vos démarches. Vous pouvez nous contacter pour parler à une intervenante qui pourra vous donner plus d’information sur la problématique de votre enfant, vous guider dans vos démarches et vous référer vers les ressources et services qui pourraient vous aider.
Étape 4 : Faire évaluer votre enfant!!! Il est important de consulter un médecin pour qu’il vous réfère vers les services du réseau de la santé ou les ressources privées qui pourront procéder à l’évaluation de votre enfant. Pour l’obtention de certains services en lien avec les véritables besoins de votre enfant, une bonne évaluation (diagnostic) est souvent demandée.
Étape 5 : Être patient et collaborant. Il est important de jouer un rôle actif dans le suivi de notre enfant et d’appliquer les interventions proposées de manière constante et cohérente.

Références bibliographiques

American Psychiatric Association (2004). Mini DSM-IV-TR : Critères diagnostiques. Paris : Masson.

Passeportsanté.net. Dépression. Site téléaccessible à l’adresse <http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=depression_pm>. Consulté le 18 avril 2012.

Sous-comité régional de l’Adaptation scolaire et des services complémentaires (SCRASSB) (2002). Santé mentale de nos jeunes.